[Teams de Légende] Les Harlem Globetrotters

Partagez
avatar
dad'
Sophomore
Sophomore

[Teams de Légende] Les Harlem Globetrotters

Message par dad' le Lun 01 Sep 2014, 23:31

Un vieux post de The Answer que j'ai retrouvé dans les tréfonds du net ^^

Les Harlem Globetrotters sont une équipe de basket-ball des États-Unis, connus à travers le monde entier. Les Globetrotters se produisent au cours de matchs d'exhibition aussi amusants qu'athlétiques.





Historique

Les Globetrotters débutent dans la Negro American Legion League sous le nom de "Giles Post". En 1927, ils deviennent professionnels sous le nom de "Savoy Big Five". La même année Abe Saperstein acquiert le club qu'il rebaptise les "Harlem Globetrotters", nom basé sur deux erreurs puisque l'équipe n'est jamais sortie des frontières du pays et vient en fait de Chicago dans l'Illinois. L'équipe est entièrement composée de joueurs noirs, non acceptés dans les ligues majeures du pays.

À l'origine, les Globetrotters ont un niveau tout à fait compétitif. Ils concluent l'année 1934, celle de leur 1000e match, avec un bilan de 152 victoires pour 2 défaites. En 1939, ils participent à leur premier tournoi professionnel où ils sont défaits par les New York Rens, la première équipe entièrement composée de joueurs de couleur noire. Au même moment, ils commencent à offrir au public des facéties clownesques en parallèle au jeu. Saperstein ne s'oppose pas à ces "clowneries" et les autorise même à la condition que l'avance au tableau d'affichage le permette.

En 1940, les Globetrotters participent au Tournoi professionnel de basket-ball (World Professional Basketball Tournament), et s'imposent en finale face aux Chicago Bruins.

Pendant les années 1940, les Globetrotters continuent à exceller dans le jeu et développent de plus en plus de gags orchestrés entre autres par Reece "Goose" Tatum. En 1948 et 1949, ils battent à deux reprises les Lakers de Minneapolis qui sont alors à la tête de la toute jeune NBA.


En 1950, l'entrée du premier joueur noir, Chuck Cooper, en NBA marque un tournant dans l'histoire des Globetrotters. Les Globies sont alors victimes de la médiatisation qu'ils ont apporté jusque là aux joueurs noirs qui se dirigent désormais en masse vers la NBA.

Jusque là franchise fétiche pour les joueurs noirs de haut niveau, le club de Saperstein devient moins attractif face aux opportunités offertes par la NBA.

Néanmoins, leur victoire face aux All-Stars universitaires en 1951 attire un record de 31 684 spectateurs au Rose Bowl et ils entament, l'année suivante, la plus grande tournée mondiale pour une équipe de basket-ball avec 108 matchs d'exhibition.

Par la suite, les Globetrotters continuent à mettre en place des séquences comiques et deviennent petit à petit plus connus pour leurs capacités divertissantes que sportives. Dans les années 1970 et 1980, l'équipe est gérée par Metromedia et apparaît dans de nombreuses séries télévisées. Ils apparaissent par exemple dans plusieurs épisodes du dessin-animé Scooby Doo ou plus récemment Futurama.

Dans les années 1990, les Globetrotters cherchent à contrer les critiques qui affirment qu'ils ne jouent plus vraiment au basket-ball. Ils organisent donc des matchs contre des équipes universitaires ou des sélections comme le Magic Johnson's All Stars. Avec des résultats plus ou moins bons, ils renouent avec la tradition des années 50 durant lesquelles ils rencontraient souvent les clubs de la NBA.

En novembre 2000, les Globetrotters visitent le Pape Jean-Paul II au Vatican et le désignent même Harlem Globetrotter honoraire.

En 2002, l'équipe entre dans le Basketball Hall of Fame.

Parmi les grands joueurs ayant évolué aux Globetrotters, on peut citer entre autres Wilt Chamberlain, Meadowlark Lemon ou encore Connie "The Hawk" Hawkins.

Souce: Wikipédia

    La date/heure actuelle est Jeu 29 Juin 2017, 04:07