Ligue des Champions 2009/2010

Partagez
avatar
Eagle
Admin

Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Mer 08 Avr 2009, 13:44

Tenu en échec par Porto (2-2) sur sa pelouse d'Old Trafford, Manchester United n'est pas passé loin de la catastrophe mardi. Malmenés, les tenants du titre ne sont pas encore éliminés mais doivent prendre conscience qu'il faudra montrer un autre visage dans une semaine au Portugal.

Très honnêtement, cela aurait pu être pire. Dans un "Théâtre des Rêves" peu habitué à voir ses protégés se faire autant remuer, Manchester United n'est pas passé loin de la correctionnelle ce mardi en quart de finale de la Ligue des Champions. Car, au vu de la rencontre, une victoire des visiteurs n'aurait pas été absurde. Tenus en échec (2-2) par une séduisante, bien que quelque fois naïve, formation de Porto, les Red Devils peuvent s'estimer heureux d'être encore en course pour une qualification en demi-finale. Pour se hisser dans le dernier carré, le tenant du titre a conscience qu'il est désormais condamné à l'exploit dans une semaine au Portugal. "Cela sera difficile maintenant à Porto. Il n'y a aucun doute là-dessus", anticipe Sir Alex Ferguson.

Comme en 2004 (1-1), saison qui les avait vus éliminer l'ogre mancunien en huitième de finale puis soulever la Coupe aux grandes oreilles deux mois plus tard, les "Portistas" ont donc ramené un précieux match nul d'Old Trafford. Sans complexe, cette jeune équipe de Porto a tourmenté une équipe de Manchester United sans génie depuis quelques semaines. Avec un peu plus de réussite sur les nombreux contres qu'ils se sont procurés, les Portugais auraient même pu poinçonner leur billet pour les demies dès le premier des deux rounds. Ils n'ont pas été capables de le faire et d'enfoncer pour de bon des Red Devils sans inspiration et probablement éprouvés par la réception dominicale d'Aston Villa (3-2).

L'offrande de Bruno Alves

Bien qu'en ballottage très favorable, le club entraîné par Jesualdo Ferreira peut donc nourrir quelques regrets. Mais ce n'est pas ce que retient le coach des Dragons, pour mieux souligner la performance de ses hommes : "Je voudrais féliciter mes joueurs. C'est un bon résultat avant le match au Dragão. C'est fantastique de voir deux joueurs comme Fernando et (Aly) Cissokho, presque des gosses, montrer une telle ambition, de telles capacités, une telle concentration et une telle maturité." Devant au score dès la 4e minute, après un but de l'ancien Parisien Cristian Rodriguez, Porto a réalisé une entame de match de grande classe. Trente premières minutes qui ont vu les "Bleu et Blanc" frôler la perfection mais également commettre une faute majuscule, lorsque Bruno Alves a soumis, sur un plateau en or et sur une passe en retrait plus qu'hasardeuse, le droit à Wayne Rooney d'égaliser (15e) et de remettre - le croyait-on - Manchester dans le bon sens.

Evoluant très haut, gênant considérablement la relance de Mancuniens privés de Rio Ferdinand dans l'axe de leur défense, les Portugais ne se sont pas désunis après l'offrande de Bruno Alves puis le second but de Manchester inscrit par le remuant Carlos Tevez. "On a bien réagi après avoir pris le deuxième but ; c'est bon de voir les joueurs réagir de cette manière. Il faut maintenant parler avec les joueurs et les convaincre qu'ils peuvent faire encore mieux. Mais quoi qu'ils fassent au retour, rien ne pourra effacer notre performance de ce soir (mardi). Les quarts de finale, c'est bien. Mais on en veut plus", ambitionne maintenant Ferreira.

Dans une semaine, Manchester United tentera de devenir la première équipe anglaise à s'imposer à l'Estadio do Dragão. La tâche ne s'annonce pas aisée. Surtout si la formation britannique n'élève pas son niveau de jeu. Quant aux joueurs de Porto, ils auront sûrement à coeur de ne pas faire mentir l'élogieuse statistique : à chaque fois que le club présidé par Jorge Nuno Pinto Da Costa a franchi les quarts de finale (1987 et 2004) de la plus prestigieuse des compétitions européennes, il a ramené la Coupe au pays.



Arsenal fait 1/1 à villareal avec un beau but de abdebayor

source eurosport


Dernière édition par Eagle le Ven 19 Mar 2010, 20:08, édité 1 fois


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Jeu 09 Avr 2009, 12:04

Les dirigeants du Bayern Munich ont réagi en des termes très forts à la défaite enregistrée mercredi en quart de finale aller de la Ligue des champions à Barcelone (4-0). «Ce que j'ai vu en première période est sans doute le pire football jamais développé dans l'histoire du Bayern, a dit Franz Beckenbauer, président du conseil de surveillance au micro de Premiere. C'était une démonstration, presque une humiliation. Le Barça nous a donné une leçon de football.»

Karl-Heinz Rummenigge, président du club, au micro de la chaîne sat.1, a reconnu que le Bayern n'avait «plus aucun espoir en Ligue des champions». Refusant «d'évoquer après chaque match le cas de Jürgen Klinsmann», il demande à l'équipe de «se concentrer sur le Championnat, et d'atteindre au moins l'objectif dans cette compétition». Pour Jürgen Klinsmann, cette déroute est le produit de ses absences (Klose, Lahm, Lucio, van Buyten). «En première période, on a subi une vrai déroute, le Barça nous a montré nos limites dans tous les domaines, a déclaré l'entraîneur du Bayern. Nous ne sommes pas parvenus à répondre à nos nombreuses absences. Quand rien ne vous réussit contre une telle équipe, on arrive à un tel résultat après 45 minutes. Cela fait mal, c'est clair.»


Sur le terrain, Franck Ribéry a eu «l'impression que l'équipe a(vait) paniqué», la trouvant «incapable de jouer au ballon et de faire deux ou trois passes». «Après, on connaissait le Barça, on sait qu'ils jouent vite et bien, a-t-il déclaré sur Canal+. Je pense qu'on a lâché après leurs deux premiers buts. Pourtant, je sentais bien l'équipe avant le match, on a beaucoup parlé dans le vestiaire. Mais, quand vous ne faites que défendre dans vos vingt mètres, comme en première mi-temps, ça devient difficile. Pour moi aussi, notamment dans ce système en 4-5-1 où on défend beaucoup. Au match retour, nous allons surtout essayer de bien jouer devant un stade plein, pour nos supporters, bien représenter le maillot et essayer de gagner.»

De son coté Chelsea s'impose 3/1 à liverpool et se dirige aussi vers les demi finales

source lequipe


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
flospag23
5 de départ
5 de départ

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par flospag23 le Jeu 09 Avr 2009, 23:24

très très très... beau match de la part du Barça, qui pratique actuellement le mielleur football d'europe ! un bayern à la rue, qui se prend 9 buts en 2 matchs ... et sinon le choc anglais qui a tenu ses promesses !! des retours qui se prommettent bien allèchants !!
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Ven 10 Avr 2009, 11:35

on se dirige vers barça chelsea , mais le barça a une maitrise assez exceptionnelle dans le match d'hier quand meme


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Mer 15 Avr 2009, 11:10

Foot - C1 - Chelsea - Liverpool FC : 4-4
Chelsea se qualifie pour les demi-finales au terme d'une rencontre incroyable. Les deux équipes ont tout donné et ont offert l'espoir la peur, et l'abattement à leurs supporters. Liverpool sort la tête haute et Chelsea se prépare à affronter Barcelone


source lequipe

quel match de dingue hier Shocked


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
flospag23
5 de départ
5 de départ

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par flospag23 le Jeu 16 Avr 2009, 16:07

oh oui j'ai regardé le match et vraiment c'était l'un des plus beaux matchs de foot toutes conpétitions confondues cette saison, vraiment incroyable !!


Cela devient une habitude : pour la troisième année consécutive, trois clubs anglais disputeront les demi-finales. Chelsea, qualifié la veille aux dépens de Liverpool (3-1, 4-4), a été rejoint mercredi par Manchester et Arsenal, respectivement victorieux à Porto (1-0) et contre Villarreal (3-0) après leurs nuls de l'aller. Les Mancuniens, tenants du titre, ont rapidement fait la différence grâce à un but exceptionnel de Ronaldo. Mais Barcelone reste le favori après sa grande maîtrise contre le Bayern (4-0, 1-1).

source : lequipe.Fr
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Jeu 16 Avr 2009, 17:46

encore 3 anglais en demi , quasiment le meme dernier carré que l'année passé ou seul arsenal remplace liverpool...


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
flospag23
5 de départ
5 de départ

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par flospag23 le Ven 17 Avr 2009, 00:38

et ça fait plaisir de retrouver arsenal en demi malgré une saison en angleterre plutôt décevante et irrégulière..
avatar
El Chtio
5 de départ
5 de départ

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par El Chtio le Sam 18 Avr 2009, 15:47

Ah oui, j'ai vu ce match de vrais dingues!
C'était très prenant, un beau match du Championnat anglais, ça allait dans tous les sens.
avatar
titihenry13
6e homme
6e homme

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par titihenry13 le Mer 29 Avr 2009, 13:02

C1 - Chelsea a fait ce qu'il fallait






Le FC Barcelone n'a pas pu régaler comme à ses habitudes, mardi en demi-finale aller de la C1, neutralisé par Chelsea sur sa pelouse du Camp Nou (0-0).

Pour la première fois cette saison dans un match de Ligue des champions, Barcelone n'a pas marqué, et cela constitue en soi une victoire pour Chelsea, son adversaire mardi en demi-finale aller (0-0). Il lui faudra concrétiser ce résultat nul dans huit jours à Stamford Bridge. Ce n'est pas fait d'avance sans le supplément sucré que constitue toujours, en C1, le but inscrit à l'extérieur. Mais en ''humanisant'' ainsi le grand favori du tournoi, en se montrant trois fois dangereux avec très peu de munitions, le finaliste de l'an passé a marqué beaucoup de points. Archi-dominateur, mais déréglé sur quelques-uns de ses points forts, le Barça connaît cependant ce genre ce scénario sur le bout des doigts. 0-0 au Camp Nou en demi-finale, c'est également le score qu'il avait concédé contre Milan en 2006 et Manchester United en 2008. Les autres manches avaient à peine été plus prolifiques : 1-0 pour les Catalans en Italie (aller) et élimination sur le même score à Old Trafford (retour)...

Chelsea a cumulé une impressionnante discipline tactique et beaucoup de rigueur dans les duels - même si Alex fut parfois à la limite, comme Bosingwa agrippé au maillot d'Henry à la 73e - pour se sortir indemne d'un tel match. Pendant un quart d'heure, le premier, il a donné l'impression de pouvoir contenir les assauts du brillant Barça de Guardiola avant de se rendre à l'évidence : il verrait peu le ballon, et le Barça camperait globalement dans sa moitié de terrain. Mais, avec un entrejeu renforcé par le duo Obi Mikel - Essien, Chelsea a réussi à empêcher son adversaire d'imprimer un rythme insoutenable, de redoubler les passes propres dans les trente derniers mètres, et l'a contraint à chercher des schémas de jeu qui ne sont pas ses préférés pour porter le danger : longs ballons, coups de pied arrêtés ou centres tendus. Les chiffres dessinent la perturbation qu'a dû soutenir Barcelone. 65% de possession de ballon, c'est un indice qui lui ressemble. Mais six tirs cadrés, c'est très peu par rapport à ses standards, surtout avec un zeste de précision en moins.

Puyol suspendu pour le retour, Marquez sorti sur blessure
Avant un temps additionnel marqué par des occasions en or, mais aussi les maladresses des entrants Bojan et Hleb, c'est même Chelsea qui se sera procuré la première occasion très chaude, avec une double détente phénoménale de Valdés devant un beau numéro de puissance de Drogba (39e). Désignés comme les maillons faibles de leurs équipes en ce printemps, les deux gardiens ont d'ailleurs signé une copie impeccable. Cech a été déterminant sur une percée extraordinaire de l'autre star du foot africain, Eto'o, auteur d'un contrôle orienté d'école au départ de son action (69e). Il avait déjà eu la main très ferme devant Henry (34e). Barcelone, c'est l'autre mauvaise nouvelle de la soirée pour lui, a de fortes chances d'aborder le match retour avec une défense à replâtrer. Puyol sera suspendu après son carton jaune reçu à la 74e minute. Il avait remplacé Marquez à la 50e, dont le genou gauche a lâché, et qui ne rejouera plus ce printemps. La saison de l'équipe de Guardiola peut basculer cette semaine. Samedi, en Liga, le Real Madrid tentera de revenir à un point dans le Clasico à Santiago-Bernabeu.

source : lequipe.fr
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Mer 29 Avr 2009, 21:41

yavait peno sur henry , et plus que 2 cartons a mettre coté blues Rolling Eyes


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
titihenry13
6e homme
6e homme

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par titihenry13 le Mer 29 Avr 2009, 22:21

Oué c'est clair que genre Alex méritait le rouge
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Mer 29 Avr 2009, 22:23

et le peno qui aurait tout changer


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
titihenry13
6e homme
6e homme

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par titihenry13 le Jeu 30 Avr 2009, 12:49

OUé c'est clair mais bon ça la dessus, c'est fait c'est fait.
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Jeu 30 Avr 2009, 18:09

c'est peut etre fait mais sur le resultat final sa compte , car si le barça perd 1/0 a chelsea , t'aua pas finit d'entendre parler de ce penalty


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Jeu 28 Mai 2009, 22:22

Le FC Barcelone est allé au bout de ses idées pour remporter la Ligue des champions aux dépens de Manchester United (2-0), la troisième de son histoire. Pep Guardiola, pour sa première année sur le banc, aura mené son équipe à un triplé Liga - Copa - C1 historique. Les enfants feront de beaux rêves.


INIESTA a éclaboussé le match de sa classe, du début à la fin, où il a reçu une standing ovation. MESSI a mis du temps à démarrer mais sut être dangereux puis décisif. XAVI a été désigné homme du match par l'UEFA. PIQUE et BUSQUETS ont assumé avec maturité. A Manchester, PARK et ROONEY ont été trop seuls. GIGGS n'a pas existé avant la 50e minute. HENRY gagne sa première C1 mais peut regretter deux frappes trop molles.

On le disait si fort. La meilleure équipe du monde, la plus complète, et terriblement affamée. Mais Manchester United, comme tant d'autres cette saison, est tombé sur meilleur que lui, mercredi en finale de la Ligue des champions, avec cet incroyable FC Barcelone de Pep Guardiola. Champion d'Espagne, vainqueur de la Copa del Rey, il a dominé et remporté le match de l'année en allant au bout de ses idées, en imposant sa maîtrise collective, comme à peu près face à tous les autres cette saison. Un but par mi-temps, Eto'o (10e) et Messi (70e) ont fait entrer cette nouvelle Dream Team dans la légende. Celles des plus belles équipes à voir jouer. Et celles qui gagnent. Le triplé historique qu'il vient de remporter succède à ceux du Celtic (1967), de l'Ajax (1972), du PSV Eindhoven (1988) et de Manchester (1999). Ce MU qu'on disait si maître de ses atouts, dix ans après, a sombré dans une nervosité grossière en fin de match. Le jaune récolté par Scholes pour sa charge sur Busquets valait un rouge (79e). Cristiano Ronaldo, vexé de ne pouvoir faire le show, a fini par disjoncter.

Le grand tort de Manchester United aura été d'être trop souverain dans les dix premières minutes. Privant le Barça de ballons, frappant au but, maître des duels et de l'espace, l'équipe de Ferguson fut frappée d'incompréhension sur la première pénétration du Barça, ponctuée par le but d'Eto'o. S'était-il grisé ? Tout ce qu'elle dégagea ensuite n'eut plus rien à voir : de la fébrilité entre Vidic, Ferdinand et Carrick. Pas d'impact au milieu et une tendance à jouer long qui traduisait déjà une forme d'impuissance. Bien sûr, Manchester avait plus de saignant dans les duels sur les phases offensives. Mais les duels, Barcelone les esquivait le plus souvent grâce à ces séquences de conservation qui sont sa marque de fabrique, et qui se répétèrent, pas forcément très vite d'ailleurs, tout au long de la rencontre.

Barcelone enfin réaliste face aux Anglais
Barcelone, en marquant si vite, a trouvé exactement ce qui lui manque généralement contre les équipes anglaises : du réalisme. A la pause, Manchester avait frappé deux fois plus au but que le Barça... Les clefs du match seraient la possession, la concentration et la réussite, avait dit Ferguson la veille. Barcelone a eu les trois, en plus d'un talent supérieur sur les actions chaudes. L'Ecossais avait peut-être lu le programme du match. Il passait en revue quelques victoires purement tactiques obtenues en finale. Ferguson a tenté le 4-4-2 au départ, le 4-1-4-1 après la pause, en interchangeant les postes, en transformant des attaquants en milieux (Tevez, Rooney). Son équipe s'y est perdu. Barcelone a gagné son soixante-et-unième match de l'année en 4-3-3. En étant lui-même. Brillant comme un soleil.

source lequipe

Cool


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
titihenry13
6e homme
6e homme

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par titihenry13 le Mar 02 Juin 2009, 00:42

TiTI CHAMPIONNNNNNNNNNNNNNN
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Mar 02 Juin 2009, 21:03

barça le triplé surtout Cool


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
flospag23
5 de départ
5 de départ

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par flospag23 le Mar 02 Juin 2009, 22:44

Oui surtout une saison exceptionnelle sur tous les plans pour eux ! Chapeaux Messieurs !!
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Ven 19 Mar 2010, 20:08

LE TIRAGE

Quarts de finales (30 ou 31 mars - 6 ou 7 avril)
Inter Milan (ITA) - CSKA Moscou (RUS)
Arsenal (ANG) - FC Barcelone (ESP)
Bayern Munich (ALL) - Manchester United (ANG)
Lyon (FRA) - Bordeaux (FRA)

Demi-finales (20 ou 21 avril - 27 ou 28 avril)
Vainqueur Inter Milan-CSKA Moscou contre vainqueur Arsenal-FC Barcelone
Vainqueur Bayern Munich-Manchester United contre vainqueur Lyon-Bordeaux.


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
juju06
Drafté

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par juju06 le Dim 21 Mar 2010, 10:53

Cela va être très dur pour mes petits gunners ....
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Dim 21 Mar 2010, 11:10

vamos el barça Laughing le retour de titi a arsenal et un club français en demi


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
juju06
Drafté

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par juju06 le Dim 21 Mar 2010, 14:38

Pour le retour de titi c'est super mais sa me ferait vraiment chier que Arsenal perde contre cette équipe que je n'aime pas du tout ^^

Ce qui serait parfait serai une finale Arsenal VS Bordeaux de plus a Bernabeu Very Happy

GOOO GUNNERS !
avatar
Eagle
Admin

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Eagle le Mer 31 Mar 2010, 21:27

lyon gagne 3/1 hier contre bordeaux , dommage que ce penaly ternisse le match , cependant govou et lisandro suspendu au retour alors que diarra revient coté bordelais


__________________________________________________
Once a Knicks Always a Knicks

On dit que les étoiles sont filantes, mais que les légendes sont éternelles.
Michael Jordan n’est pas une légende. C'est un Dieu vivant.
avatar
Jordan-23
Joueur Universitaire

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Jordan-23 le Mer 31 Mar 2010, 23:48

bon resultat de lyon il faudra etre costaud pour garder le résultat

Contenu sponsorisé

Re: Ligue des Champions 2009/2010

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Juil 2017, 12:52